Débat géologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat géologie

Message par zapette le Dim 26 Oct 2008 - 23:25

Que pensez-vous de la crise biologique du crétacé tertiaire ?

MDR, ça me rappelle que monsieur bousquet avait donné ça à une élève qui bavardait (4 copies doubles écrites à la main)

________________________________________
"Décider sûrement" (B.Gausson)
avatar
zapette
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Gigean 34
Matière Préférée(s) : Histoire
Date d'inscription : 20/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat géologie

Message par Géo34 le Lun 27 Oct 2008 - 9:22

La crise Crétacé-Tertiaire :

La crise Crétacé-Tertiaire fut un événement biologique majeur…

A la fin du Crétacé, il y a 65 Ma, de nombreuses espèces vivantes disparaissent de façon apparemment brutale aussi bien dans les milieux aquatiques que terrestres.
Le caractère massif de cette extinction tranche avec la disparition permanente des espèces qui caractérisent l’histoire de la vie.
Des producteurs peu touchés par la crise…
Les producteurs (végétation terrestre et phytoplancton océanique) semblent, à l’exception des coccolithophoridés, peu touchés par la crise Crétacé-Tertiaire.
Dans les océans, c’est le zooplancton (foraminifères en particulier) et les animaux de plus grande taille qui sont les plus touchés. Les ammonites et les bélemnites, mais aussi de nombreux vertébrés (90% des espèces de requins et de raies, et 35% des reptiles) s’éteignent définitivement.

Des marqueurs géologiques de la crise
La limite Crétacé-Tertiaire est marquée dans le monde entier par la présence d’une mince couche d’argile noire intercalée entre les sédiments riches en carbone du Crétacé et les dépôts marneux du Tertiaire. Cette argile, dont la base présente un niveau oxydé rougeâtre de quelques millimètres d’épaisseur, a par ailleurs des particularités remarquables: Tout d'abord on y mesure une concentration importante en iridium, élément chimique rare sur Terre mais abondant dans certaines météorites ainsi que dans certains produits volcaniques (l’iridium est par exemple 10 000 fois plus concentré dans les météorites pierreuses que dans les roches de la croûte terrestre).
Ensuite, on peut y observer des grains de quartz choqués qui présentent des déformations lamellaires caractéristiques d’un choc violent. On y trouve également des sphérules de verre qui se forment lors de la fusion de roches à la suite d’un impact…

Un soupçon de météorite…
On observe par ailleurs, dans la couche d'argile, des cristaux de magnétite nickélifère qui ne peuvent se former qu’au cours de la fusion d’une météorite entrant dans l’atmosphère...
De plus, dans la plupart des sites, le passage Crétacé-Tertiaire est marqué par une importante chute du taux des carbonates présents dans les sédiments. Les carbonates des sédiments marins étant principalement d’origine biologique, cette diminution de la teneur en carbonates suggère une disparition massive, au moins ponctuelle, d’organismes vivants producteurs de carbonates...

Un gigantesque épisode volcanique à la limite Crétacé-Tertiaire
Les éruptions volcaniques de grande ampleur peuvent avoir des conséquences majeures sur l’environnement. Les émissions dans l’atmosphère jusqu’à des altitudes très élevées, de poussières, de gaz à effet de serre et d’aérosols acides que l’on peut observer dans les volcans actuels (le Pinatubo, en 1991, par exemple) permettent de penser qu’une phase volcanique paroxystique de notre planète aurait pu être, il y a 65 Ma, une des causes néfastes de la crise Crétacé-Tertiaire.
Les Trapps du Deccan en Inde ont justement été datés de cette période. Ces gigantesques empilements de lave qui couvrent une superficie de près de 1 000 000 de Km2 sur environ 2 400 mètres d’épaisseur, ont été émises lorsque l’Inde, dans sa migration vers le Nord, est passé à la verticale du point chaud qui est aujourd’hui sous l’île de La Réunion.

Les preuves de la chute d’un astéroïde
Il est avéré qu’un astéroïde de grande taille (10 Km de diamètre) a heurtée la Terre il y a 65 Ma. Voici quelques éléments de preuve : tout d'abord, l'anomalie positive de teneur en iridium signalée précédemment dans les argiles de la limite C/T a été observée dans plus de 100 sites océaniques ou continentaux. Les concentrations en iridium mesurées sont si élevées qu’elles ne peuvent s’expliquer par des émissions volcaniques...
Ensuite, les quartz choqués sont caractéristiques d’un métamorphisme d’impact : les pressions supérieures à 10 giga pascals nécessaires au développement des structures lamellaires ne peuvent résulter que d’un impact météoritique. Les magnétites nickélifères présentes dans la couche oxydée à la base de la couche d’argile noire, à raison de 100 000 cristaux par gramme en moyenne, constituent une preuve décisive de la chute d’un bolide extra-terrestre à la limite Crétacé-Tertiaire, aucun autre mécanisme connu ne peut expliquer leur formation...

Un gigantesque cratère dans le Yucatan
Enfin, un cratère d’impact, daté par la méthode 40Ar/39Ar à -65 Ma, a été identifié dans la péninsule du Yucatan, au Mexique.
Il s’agit d’une structure en anneau de 250 à 300 Km de diamètre qui présente toutes les caractéristiques d’un cratère d’impact et que les scientifiques ont pu attribuer à un bolide de 10 Km de diamètre percutant la Terre à 20 Km.s-1.

Un couplage d’événements biologiques et géologiques
De nombreux témoignages attestent que des extinctions de masse ont affecté la biosphère lors du passage Crétacé-Tertiaire. Il est tout aussi contestable que des événements géologiques de grande ampleur sont survenus à la même période : l’épisode des Trapps du Deccan d’une part, l’impact d’une météorite de grande taille dans le golfe du Mexique d’autre part sont datés de -62 Ma. Chacun de ces événements a eu des conséquences désastreuses sur le monde vivant.
Il est toutefois peu vraisemblable qu’un de ces événements ait pu, à lui seul, être le responsable de la crise biologique. Les scientifiques pensent qu’aucune cause néfaste n’a été assez puissante pour engendrer une crise biologique. C’est la disjonction de plusieurs causes néfastes qui permettraient, lorsqu’un seuil critique est franchi, le déclenchement d’une crise biologique. A la limite Crétacé-Tertiaire, aux deux causes néfastes majeures bien établies ont pu s’en ajouter d’autres. C’est ainsi qu’une régression marine de grande ampleur et un refroidissement climatique ont pu être mis en évidence à la même période. Ces deux autres événements géologiques ont pu, par effet cumulatif, contribuer au déclenchement de la crise biologique.

Quand la vie reprend ses droits
Après une crise, la vie reprend ses droits ; petit à petit, les groupes survivants se diversifient et occupent toutes les niches écologiques laissés vides : c’est une radiation évolutive. Dans de très nombreux sites, la limite Crétacé-Tertiaire est marquée par une mince couche d’argile noire présentant un taux élevé d’iridium, de quartz choqués, de sphérules de verre d’impact et des cristaux de magnétites nickélifères.
Ces indices géologiques permettent d’affirmer que notre planète a été percutée, il y a 65 Ma, par un astéroïde tombé à Chicxulub (Yucatan - Mexique). A la même période, un deuxième phénomène catastrophique se manifeste : une éruption volcanique de grande ampleur (les Trapps du Deccan). Les perturbations engendrées par ces deux phénomènes géologiques sont sans doute deux des causes majeures de la crise Crétacé-Tertiaire.


Source => http://www.encyclok.com/encyclopedie/cretace/cretace.php

________________________________________
L'histoire, c'est la géographie dans le temps.
La géographie, c'est l'histoire dans l'espace.
avatar
Géo34
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 988
Age : 24
Localisation : Frontignan
Niveau d'étude / Emploi : Master
Matière Préférée(s) : Géographie
Date d'inscription : 20/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://facebook.com/yohan34110

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat géologie

Message par zapette le Lun 27 Oct 2008 - 12:06

Oui y0h4n, je suis parfaitement d'accord.

________________________________________
"Décider sûrement" (B.Gausson)
avatar
zapette
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Gigean 34
Matière Préférée(s) : Histoire
Date d'inscription : 20/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat géologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum